Points divers posés par la FCPE / réponse de Mme la principale
- une demande d'assouplissement pour le régime externe de Fieffé, notamment pour les 3ème : ce sujet sera traité ultérieurement lorsque que le règlement intérieur sera au sujet d'un prochain CA
Commentaire FCPE : la CPE n'a pas opposé un refus absolu. Pour la FCPE, il est pédagogiquement nécessaire de faire la différence entre les 6èmes et les 3èmes qui seront au lycée l'année prochaine, en leur permettant d'acquérir un peu plus d'autonomie,bien encadrée, comme cela se passe dans de nombreux collèges.
- aménagement du carrefour rue Fieffé / rue Furtado: le représentant de la mairie (M. Berthoux) s'oppose (pourquoi?) à l'installation d'un feu clignotant sur la rue Furtado.
- libre accès au foyer de Alain Fournier pour les élèves en permanence: la CPE va se renseigner
- l'absence de report des cours non assuré: en cas de congés de maladie, les professeurs n'assurent pas les cours non effectués. La principale souligne qu'un remplacement a pu être assuré en début d'année mais pour un autre (+ 15 jours) a été refusé par le rectorat en raison de l'absence de professeur remplaçant.
Commentaire FCPE : il est absolument nécessaire de faire remonter à la FCPE le non remplacement de professeur sur une période supérieure à 15 jours afin d'agir au niveau du rectorat pour appuyer les démarches du colège.
- la mise en place d'une commission vie scolaire incluant représentant de parents d'élèves et d'élèves : c'elle ci  est prévue par le nouveau règlement intérieur et sera mise en place dès que nécesaire
- la présentation de la FCPE lors de la formation des délégués des élèves : pas de réponse (ni oui ni non); si c'est oui ce sera pour les 2 associations de parents d'élèves
Commentaire FCPE : cette présentation permettrait aux élèves délégués de rencontrer des représentants de parents avant les conseils de classe, conseils d'administration... Cette présentation permettrait également de renforcer les liens collège-parents via les délégués élèves et parents.
- l'aide au transport : la principale a reçu un courrier conjoint CUB / CG indiquant que l'aide CUB sera de 20% (sous condition de l'ARS et de l'absence d'un abonnement l'année passée). Le CG soumettra au vote des élus le 24 octobre une aide de 50 % pour les élèves boursiers (Taux 1 à 3).
Par ailleurs:
- La situation de l'association sportive Cheverus qui a été fragilisée du fait de la baisse du nombre d'élèves affiliés à l'UNSS, la nécessité de louer des installations, de payer des licences et de reverser une participation à l'UNSS région et départementale (location de bus). 
- Le risque de voir l'année prochaine les effectifs baisser est réel; pourtant les conditions d'enseignement à Fieffé sont bien meilleures qu'à Cheverus : cour plus vaste où les élèves peuvent jouer, absence de tension lors de la pause déjeuner, meilleur équipement informatique des salles...
- Reconduction d'une convention avec l'association CALK : cette association a été sollicitée pour accueillir les élèves faisant l'objet d'une exclusion temporaire, dans le cadre des mesures alternatives à l'exclusion. Cet accueil ne pourra se faire que si l'élève et la famille adhère à la démarche. La FCPE soutient cette démarche que nous souhaitons voir s'étendre à un plus grand nombre d'élèves afin de lutter notamment contre le risque de déscolarisation de quelques élèves en grande difficulté.
- La pratique du sport sur des installations de la mairie de Bordeaux ne sera plus gratuite, le collège a reçu une facture de 4200 euros pour 2010-2011. Un certain nombre d'installations financées directement ou indirectement par la municipalité sont aujourd'hui gérées par des associations doivent être louées. Cette année la location du mur d'escalade sera de 4000€ pour Barbey et 6450€ pour St Bruno.
Commentaire FCPE: cette situation est de plus en plus non acceptable; la mairie maintient sa décision de faire facturer l'utilisation de ses instalations au conseil général, le coût des installations augmentent... et le budget de Cheverus est grevé par ces frais, ne permettant pas de mettre en oeuvre d'autres actions pédagogiques ou d'investir dans d'autres enseignements.
- Autre sujet de mécontentement: le poste de principal adjoint risque de ne pas être reconduit à la rentrée prochaine; la décision sera prise par le rectorat vendredi.
Une bonne nouvelle toutefois: la SEGPA perçoit une somme confortable en taxe d'apprentissage grâce au dynamisme de son directeur M. Grima. Cette année cela va permettre d'acheter une machine pédagogique de fabrication de coffrets (écrins) pour l'atelier "fabrication industrielle".